Dimitri Payet était prêt à mourir pour Bielsa

Dimitri Payet est revenu dans une interview accordée à L’équipe sur sa saison sous les ordres de Marcelo Bielsa. Le milieu offensif a été particulièrement élogieux envers son ancien entraîneur.

Publicité

Interrogé sur l’entraîneur qui avait le plus marqué sa carrière, Dimitri Payet n’a pas hésité à donner le nom de l’argentin: « L’entraîneur le plus spécial que j’ai connu ? « El Loco » évidemment. Bielsa était fou dans sa manière de fonctionner, dans le travail, dans la passion, dans la manière de fêter les buts, les victoires. C’est un grand malade, mais on a kiffé. Ses paroles étaient fortes, mais il y avait une telle sérénité, un tel calme qui se dégageaient de ses discours… En sortant d’une causerie d’avant match, une fois, j’ai regardé Steve Mandanda et je lui ai dit : « Là, je peux mourir pour lui. » Il arrivait à nous motiver, c’était un truc de ouf. »

Dimitri Payet a également expliqué que Marcelo Bielsa était en grande partie responsable de sa récente régularité: «Ses mots pouvaient nous emmener très loin, vraiment. Il m’avait prévenu en début de saison. Il connaissait mon potentiel et il voulait que je le montre à chaque match, chaque entraînement, toute la saison. Le jour où j’ai un peu lâché, il m’a sanctionné et sorti du groupe. Je n’avais pas le droit à l’erreur. En revanche, Galtier et Garcia étaient pour moi plus forts tactiquement, les deux dans un registre différent.».

Marcelo Bielsa et Dimitri Payet