Les primes de l’équipe de France pour l’Euro 2016

Noël le Graët a révélé ce mercredi que les joueurs de l’équipe de France empocheraient 300 000 euros de prime en cas de victoire à l’Euro 2016. Le président de la Fédération Française de Football a indiqué comment s’était déroulé les négociations avec les bleus.

Publicité

«J’ai réuni les délégués (Hugo Lloris et Blaise Matuidi). Je leur ai exposé le tableau des primes qu’ils connaissaient déjà, puisque l’habitude de la Fédération, c’est de reverser 30% des sommes données par l’UEFA ou la FIFA, selon la compétition, aux joueurs, a expliqué le président de la Fédération française (FFF). En cas de victoire, chaque joueur touchera 300 000 euros. J’aimerais bien payer, croyez-moi ! Ce sont des sommes très acceptables.»

Noël Le Graët, président de la FFF

Noël le Graët a également révélé le montant des primes versées par la FFF en cas d’élimination:

  • 250 000 euros si les bleus sont finalistes
  • 210 000 euros si les bleus sont demi-finalistes
  • 165 000 euros si les bleus sont quarts de finaliste

Le président a indiqué ne pas avoir discuté avec les joueurs de prime en cas d’élimination lors de la phase de groupes ou en huitièmes de finale:

«Nous n’avons pas envisagé de ne pas dépasser les deux premiers tours»

Les joueurs partageront 5% des primes avec les réservistes.

A titre de comparaison, pour l’Euro 2012 la prime de victoire avait été fixée à 320 00 euros et pour la Coupe du Monde 2014 la prime de victoire était de 330 000 euros.

En complément: toutes les primes de l’Euro 2016.